lundi 18 mars 2013

Printemps



encre sur papier (Laos) , 25 X 35 . 

En début d’après-midi le ciel est devenu d’un gris pale que seuls quelques vols d’échassiers blancs traversaient. Une brise humide venue de la mer emportait la fumée bleue d’un feu d’herbes sèches qu’un homme avec sa houe s’activait à entretenir. Dans le tapis ondoyant de la rizière, on avait planté ici et là des lances de bambou au bout desquelles s’agitaient quelque  cape imperméable en plastique coloré.  L’une, jaune, se gonflant telle une énorme baudruche prenait des allures d’un danseur maladroit à côté de cette autre bleue qui se tortillait frénétiquement sous les encouragements de deux ou trois autres dont les bras se dressaient par saccades. Les touffes de bambous ployaient à l’entrée du jardin où se dispersaient les feuilles qu’il faudrait balayer le lendemain lorsque l’averse aurait cessé. ( 18 mars 2013 )

samedi 16 mars 2013

Route Ho Chi Minh

L'océan végétal se mit à bruire et les arbres qui dominaient de part et d'autre la route dévoilaient le revers argenté de leurs feuilles donnant l'impression d'un vol de petits poissons. De la vallée montaient de lourds nuages gris-bleu sombres cernés d'une lumière pale. Une pente raide et poussiéreuse descendait vers la route. A mi-pente on voyait une troupe d'hommes et de femmes sarcler la terre à l'aide d'outils robustes et rudimentaires. ( route Ho Chi Minh )
( papier du Laos, encre et brou de noix ) 

vendredi 8 mars 2013

De Mdr à Rip

Mdr mort de rire
Vouais, mort de ça
ou d'autre chose
mon ombre s'efface vite
le soleil décline et moi avec
et ça me fait pas rire
pas de risque pour cette fois
à moins que je pète de rire
pffff ça fait Pdr dans le fond
et pdf c'est péter de quoi
ou deux fois
et lol comme Lolita
juste une ombre au tableau
un rêve quoi
une ombre de quelque chose qui s'efface
que j'essaie de tenir
de retenir
cette ombre
y a rien à faire elle s'efface
pour ça je me suis mis à peindre
pour tenir
pour retenir cette image
et rire in petto Rip !
8 mars 2013

mercredi 6 mars 2013