samedi 11 mars 2017

Rescapés




Cette longue saison des pluies est bien finie. Nous tournons le dos à ces longues journées pluvieuses au cours de laquelle nous avons tant pesté, déprimé, perdu espoir. Un autre printemps s’annonce lumineux et doux.
Nous sommes comme des rescapés. Nous avons traversé les pires épreuves. Chacun  vit à un moment ou un autre et pour des causes diverses ces épreuves que la vie peut nous infliger. Nous avons des blessures dont les cicatrices seront longtemps  sensibles. Nous y perdons des êtres aimés.  Nous pensons ne pas avoir la force d’en sortir. Alors nous fermons les portes, nous érigeons d’illusoires  digues sensées nous mettre à l’abri des flux envahissant. Pourtant nous devons garder espoir, rester debout car il suffit parfois qu’un passant, une passante fasse un signe en apparence insignifiant, prononce un simple mot qui va résonner d’une certaine façon pour que soudain on sente au plus profond de soi une source de chaleur qui nous donne la force de reprendre le chemin sur lequel nous n’avions qu’un moment trébuché.  Car après tout  nous demeurons là face à la vie.
11 mars 2017

 Lavis sur Arches (38,5 x 56)